SOIREE DE CHARITE – SAMEDI 9 MAI

27042009

sanstitre.bmp




Un jour, la Palestine – 4 AVRIL 2009

27032009

4avril2009ghaza.jpg




« Changeons le programme sur les quais » – JEUDI 12 MARS 2009

11032009

Bonjour,
> Une journée consacrée à la Palestine est organisée dans le cadre de
> l’initiative « Changeons le programme sur les quais ». Voici le programme,
> vous êtes tous invités.
>
> *10H00*
>
> Documentaire : Israël – Questions interdites
>
>
> *14h30*
> *FILM suivit d’un témoignage-débat de personne étant partis en Palestine
> cet été.*
>
>
> Palestine : histoire d’une terre
>
> Un film de Simone Bitton
> <http://www.autourdu1ermai.fr/fiches/real/fiche-real-269.html>
> 1993 . France . Documentaire . 60 mn . Couleur . Mode de
> production : Télévision . VF
> De la fin du XIXe siècle jusqu’à nos jours, l’histoire d’une terre, la
> Palestine, une terre où s’est établi, en 1948, l’état d’Israël, une
> terre revendiquée par Israéliens et Palestiniens, une terre devenue un
> enjeu pour la paix du monde. Un récit historique unique, à partir
> d’archives rares, pour comprendre si une négociation, un partage sont
> possibles aujourd’hui… Un montage d’archives impressionnant à deux
> points de vue : tout d’abord par la rareté des images, ensuite par sa
> réussite. Ce film permet de découvrir la Palestine dès la fin du 19ème
> siècle. Images qui parlent d’elles-mêmes, retraçant l’arrivée des
> premiers colons, l’envenimement de la situation et l’éclatement des
> massacres dans le pays, la confrontation entre deux peuples soulevés
> l’un contre l’autre par le sionisme.
>
>
> *18h30*
> Teaser de Kourtrajmé partis en Palestine dans le cadre du projet « Nos
> Voix pour la Palestine » de Génération Palestine avec discussion des
> perspectives de solidarité internationale avec la Palestine à pouvoir
> mettre en place, ici et maintenant.
>
>
> *Durant toute la journée, une table Palestine sera tenu dans
> l’université Lyon II Quais*




Documentaire – Film Israel/Palestine INSTITUT LUMIERE le 19/02 et 01/03‏

18022009

Rétrospective Amos Gitai

L’œuvre du cinéaste Amos Gitai se compose comme un véritable territoire de réflexion sur l’identité juive et la coexistence israélo-palestinienne. Alors que sort son nouveau film Plus tard tu comprendras, Amos Gitai nous fera l’honneur de venir le jeudi 12 mars.

Invitation à Amos Gitai
Jeudi 12 mars
Rencontre avec le cinéaste israélien, Amos Gitai et Jean-Michel Frodon (rédacteur en chef des Cahiers du cinéma)
19h30 Conférence « Cinéma et Liberté » (entrée libre)

21h Présentation de
Désengagement

DOCUMENTAIRE
Je 19/02 à 21h Précédé de
Wadi
Journal de campagne
Image de Nurith Aviv.
Yoman Sade > Israël/France > 1982 > 1h23 > Couleur
Quelques mois avant l’invasion israélienne du Liban, Amos Gitai capte la réalité de l’occupation israélienne de la Cisjordanie : les difficultés de l’équipe que les soldats israéliens tentent d’empêcher de tourner, les témoignages des colons et des Palestiniens…

Documentaire - Film Israel/Palestine INSTITUT LUMIERE le 19/02 et 01/03‏ dans FILM DOCUMENTAIRE journalcampagne

kedma dans FILM DOCUMENTAIRE

FICTION
Di 1er/03 à 17h
Kedma
Avec Andrei Kashkar, Helena Yaralova, Yussef Abu Warda, Moni Moshonov, Menachem Lang. Scénario de Amos Gitai et Marie-José Sanselme avec la collaboration de Marc Weitzmann, Mordechai Golhecht. Image de Yorgos Arvanitis. Israël/France/Italie > 2002 > 1h40 > Couleur
1948, deux semaines avant la création de l’Etat d’Israël. Le cargo Kedma débarque clandestinement des centaines de juifs européens, survivants de la Shoah, sur une plage en Palestine. Là, des soldats du Palmach, l’armée clandestine juive, s’apprête à les accueillir. Mais, à peine débarqués, ils sont attaqués et poursuivis par l’armée britannique. Quelques hommes et femmes parviennent à fuir. Aussitôt arrivés, ils rejoignent la lutte armée pour la création d’un Etat juif…

 

 

INSTITUT LUMIERE
25 rue du Premier-Film BP 8051
69352 – Lyon Cedex 08
Tél. 04 78 78 18 95  Fax 04 78 7818 94
contact@institut-lumiere.org

L’esprit de l’exil 

PORTRAIT D’AMOS GITAÏ 

Pierre Michel pour Evene.fr – Avril 2008 Réalisateur controversé pour ses prises de position, Amos Gitaï n’a pourtant rien d’un provocateur. Si ses fictions sont souvent ancrées dans des réalités géopolitiques, elles témoignent toujours d’une volonté de ne pas se satisfaire du contextuel, mais d’explorer et de faire s’entrecroiser les désirs et souffrances de chacun, quel que soit le côté du mur où ils se trouvent. 


 
g1300
 

Politique et affrontementsCes dernières décennies, Amos Gitaï aura eu deux constantes dans sa carrière de cinéaste : arborer son indéfectible costume sombre et filmer tout ce qui a trait de près ou de loin à son pays, Israël. Un Etat mouvementé, soumis à des pressions et des guerres intestines. Loin d’être un cinéaste officiel acquis à la cause du pays, le réalisateur expose et scrute les attitudes des siens comme de ses voisins palestiniens. Le paradoxe d’Amos Gitaï : être devenu aux yeux de ses confrères un symbole du cinéma israélien alors qu’il ne cesse d’être minoré par les autorités locales. Dernier chapitre d’une histoire d’amour tumultueuse, la vice-présidente de la télévision israélienne, Dorit Inbar, qui retire au dernier moment son soutien financier à ‘Désengagement’, taxant au passage Amos Gitaï d’artiste non israélien, ce qui a dû en faire sourire plus d’un. Dans un mélange de consternation et de lassitude, le cinéaste en sort renforcé dans sa vision de « l’état de chaos et de fatigue dans lequel se trouve son pays. » Ce n’est pourtant pas la première fois qu’il fait l’expérience de la censure et attire les foudres de ses compatriotes et contemporains. C’est après avoir tourné ‘Journal de campagne’ qu’Amos Gitaï, soumis à des pressions gouvernementales et militaires, s’est vu contraint et forcé de quitter Israël. Il a tenté dans un exil salutaire d’apporter et de poser les nouvelles bases d’un cinéma indépendant, plus libre.







VISION HUMAINE |
actforchange |
collectif d'enseignants de ... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Un autre monde est possible.
| l'oeil dans le pli
| Convention Collective 66